Comment installer un adoucisseur d’eau ? Guide complet (2020) | Renovation-Travaux-Paca


  • Dans quelle pièce installer un adoucisseur ?
  • Combien faut-il de place pour son adoucisseur à résine ?
  • Peut-on installer un adoucisseur soi-même ou faut-il faire appel à un professionnel ?
  • Est-il possible d’installer un adoucisseur à l’extérieur de la maison ? Verticalement ?

Nos réponses à TOUTES vos questions sur cette page, qui vous aidera à installer un adoucisseur d’eau.

Où installer un adoucisseur d’eau ?

Un adoucisseur d’eau, toutes technologies confondues, s’installe à proximité du cumulus ou ballon d’eau chaude sanitaire, c’est à dire généralement vers l’arrivée d’eau principale de votre maison et la chaudière le cas échéant.

On peut également l’installer dans le garage ou l’abri de jardin.

Les exigences de l’installation d’un adoucisseur sont :

  • Une surface plane au sol et au mur.
  • La pièce dans laquelle est installé l’adoucisseur doit être hors gel, saine, sèche et ventilée. Installez l’adoucisseur d’eau dans un endroit à l’abri des inondations, de la poussière, de la neige etc.
  • Une bouche d’évacuation doit se trouver à proximité (pour évacuer les eaux usées après la régénération de la résine et le trop-plein). L’égout doit être obligatoirement gravitaire.
  • La proximité avec une prise électrique de terre est essentielle (avec circuit protégé par un disjoncteur différentiel de 30 milliampères).
  • Il vous faudra une distance de sécurité minimale par rapport aux sources de chaleur alentour et suffisamment d’espace pour circuler autour de l’adoucisseur et faire son entretien.
  • Choisissez un endroit aéré et éclairé.
  • L’adoucisseur doit être branché directement sur l’arrivée d’eau, après le compteur d’eau et le bypass (si vous décidez d’en mettre un) et avant le cumulus ou ballon d’ECS.

​Questions/Réponses sur l’installation d’un adoucisseur

Peut-on installer un adoucisseur en extérieur ?

Un adoucisseur doit être installé dans un endroit qui ne connaît pas de variations importantes de températures, qui soit hors gel, et non exposé à la lumière directe du soleil.

Ce qui signifie qu’il est possible d’installer un adoucisseur à l’arrivée d’eau en extérieur du logement, mais il faut en ce cas que l’adoucisseur soit protégé par un abri ou caisson suffisamment grand et aéré pour garantir les conditions optimales.

Quand installer un adoucisseur d’eau ?

Idéalement en période où vous serez présent à la maison pendant les 15 jours qui suivent pour vérifier que tout fonctionne correctement.

Choisissez une période de l’année au cours de laquelle la température est stable, en dehors des périodes de gel ou de fonctionnement intense de votre chaudière/ballon ECS.

A-t-on le droit de faire une installation adoucisseur d’eau en appartement ?

Il est tout à fait possible d’installer un adoucisseur d’eau dans un appartement d’immeuble collectif.

Un locataire devra obtenir l’accord obligatoire de son propriétaire.

Au même titre que les autres appareils mentionnés par le contrat de location, l’entretien de l’adoucisseur d’eau est à la charge du locataire. Si l’adoucisseur n’est pas mentionné par le propriétaire dans le contrat de location, l’entretien sera à la charge du propriétaire-bailleur.

Les réparations ou le remplacement sont à la charge du propriétaire si l’entretien a été correctement fait par le locataire.

Pour l’installation de l’adoucisseur en appartement, les mêmes précautions et recommandations que pour un logement isolé devront être suivies.  Vous devrez veiller à choisir un adoucisseur adapté à la taille de l’appartement, au nombre d’habitants et à la dureté de l’eau.

​Faut-il obligatoirement un préfiltre ?

Selon l’adoucisseur et la technologie que vous choisirez, vous devrez peut-être installer en supplément un filtre à eau (certains adoucisseurs sont pré-équipés). Le filtre prolongera la vie de votre adoucisseur en plus d’améliorer encore la qualité de votre eau.

Le filtre à eau se place avant l’adoucisseur et avant le bypass, sur la conduite d’eau, pour empêcher que toute pollution « solide » n’atteigne l’adoucisseur.

Il existe différents types de filtres : automatique, simple crible à nettoyage manuel, à contre-rinçage, à matières solubles (métaux, chlore.), avec charbon actif, de 5 à 60 microns…

Le filtre à cartouche « filtre anti goût » ou « filtre anti odeur » n’est pas obligatoire, en particulier si vous installez un osmoseur.

Attention : prenez certaines précautions

Eau+électricité=danger

Surpression
La notice d’utilisation de l’adoucisseur indiquera la pression d’eau de fonctionnement. Vérifiez la pression d’eau à l’arrivée de votre installation au préalable et si vous devez installer un réducteur de pression, faites-le. Une pression minimale de 1,4 bar est nécessaire pour que la vanne régénère correctement. Ne pas dépasser les 8,5 bars. Dans ce cas, nous vous conseillons parallèlement d’équiper votre cumulus d’un clapet antiretour et d’un vase d’expansion afin d’éviter tout risque de surpression.

Canalisations
La plomberie existante doit être en bon état et ne pas être entartrée (attention à l’acier galvanisé qui peut être corrodé avec le sodium).

Température de l’ECS
La température de l’eau ne doit pas excéder 43 °C.

Filtres
Placez toujours votre adoucisseur après un filtre à boue et avant un filtre anti-goût et anti-odeur. 

Tension
Assurez-vous que la tension fournie par votre alimentation secteur est bien conforme à celle de l’appareil. L’appareil doit impérativement être branché sur une prise de courant comportant une fiche de terre efficace.

Guide d’installation d’un adoucisseur d’eau, étape par étape

01 Préparation de l’installation

Commencez par prendre connaissance du DTU NF 60.1 en vigueur, notamment pour tout ce qui concerne les travaux de soudure, tuyauterie, plomberie sanitaire…

Assurez-vous que tout l’espace nécessaire soit dégagé avant de commencer les travaux, et que le schéma d’installation de votre adoucisseur d’eau soit prêt, respectant les emplacements, ordres de raccordement, et distances de sécurité.

Assurez-vous que le sol est bien plan et stable, hors gel et sec.

Installez un filtre anti-boue avant l’adoucisseur pour éviter d’encrasser la résine.

Éteignez le chauffe-eau et coupez l’arrivée d’eau générale.

Ouvrez quelques robinets (eau froide) dans le logement pour vider la pression de la tuyauterie.

Positionnez l’adoucisseur : après le compteur, le réducteur de pression, et avant le bypass et le cumulus. Assurez-vous d’être le plus proche possible de l’arrivée générale.

Reportez sur le mur l’emplacement de l’adoucisseur à la craie.

 

Réalisez les découpes d’entrée et de sortie sur le tuyau d’arrivée d’eau, conformément aux instructions du manuel d’installation de votre appareil.

 

Calculez le plus précisément possible les dimensions, il vaut mieux réduire au besoin que manquer de longueur !

 

Si nécessaire, ajustez la découpe et frottez les zones de raccord à la laine d’acier.

Faites le raccordement de la mise à l’égout et vérifiez qu’il n’y ait pas de remontée de l’égout vers l’adoucisseur d’eau.

Installez un siphon pour bloquer les gaz. Utilisez un autre bypass avec joints toriques au besoin, que vous emboîterez puis clipserez. Lubrifiez le joint avec un lubrifiant 100 % silicone. Ne jamais utiliser d’autres types de graisse qui peuvent endommager la vanne.

 

Si le raccordement à l’égout du bac à saumure et celui de la commande s’effectue dans le même orifice d’égout, assurez-vous que le tuyau du raccordement à l’égout du bac à saumure soit plus haut que celui de la tête de commande.

Raccordez le tuyau de vidange d’eau de régénération et le trop-plein, jusqu’au point d’évacuation.

 

Effectuez le montage en évitant les coudes et les tensions sur la vanne.

Installez les deux flexibles d’alimentation.

N’utilisez que du ruban Téflon pour faire l’étanchéité si nécessaire.

Positionnez l’adoucisseur avec un niveau à bulle. Fixez-le au mur.

 

Attention : certains adoucisseurs peuvent peser jusqu’à 80 kilos ! Assurez-vous que votre mur et votre système de fixation soient compatibles et supportent cette charge.

 

Ne soudez jamais directement à l’entrée ou à la sortie de la commande électronique. La chaleur endommagerait les pièces en plastique.

Bypass pour adoucisseur

Le tuyau d’approvisionnement va du bypass vers l’adoucisseur et le tuyau de retour de l’adoucisseur vers le cumulus.

 

Raccordez le tuyau d’évacuation/trop-plein. Fixez les tuyaux flexibles également contre le mur à l’aide de clips.

Ouvrez le capot de l’adoucisseur et remplissez les bacs de résine/sel comme indiqué. Versez le sel dans le bac à saumure. Au début, remplissez-le au trois quarts.

 

Ne le remplissez pas jusqu’au bord.

 

C’est aussi dans ce bac que vous mettrez les agents contrôlant le fer, si vous avez des taches de rouille.

Vérifiez que tous les câbles électriques sont bien branchés.

Installation d’un osmoseur

En raison du goût salé de l’eau adoucie, la plupart des gens qui installent un adoucisseur font le choix d’installer un osmoseur sur au moins un point d’eau de leur logement (évier de cuisine la plupart du temps).


L’eau en provenance de l’adoucisseur va alors rejoindre sous l’évier un réservoir de stockage (réservoir-tampon) avec membrane osmotique. Le débit de sortie sera assez faible, mais suffisant pour remplir un verre, une bouteille ou une bouilloire.


L’osmoseur est généralement équipé d’une l’arrivée d’eau, d’un départ d’eau traitée, d’une liaison du réservoir et d’une évacuation des eaux sales.


L’osmoseur se place sous l’évier. 

Coupez l’arrivée d’eau.

Placez le réservoir sur un trépied dans le meuble sous évier, à la verticale ou à l’horizontale selon le modèle choisi et l’espace disponible sous votre évier.

Prévoyez suffisamment de place pour pouvoir accéder facilement aux cartouches, à remplacer régulièrement.

Fixez le tuyau d’arrivée au départ du flexible qui alimente le robinet de l’évier avec une dérivation.


Fixez l’évacuation entre la bonde de fond et le siphon anti-odeurs.

Vous devrez percer votre plan de travail pour y enfiler le robinet de puisage de 10 ou 12 mm de diamètre. N’oubliez pas le joint d’étanchéité. 

Rétablissez l’eau de ville.
Attendez le remplissage du réservoir. 

Ouvrez le robinet de puisage et laissez couler jusqu’à vidange entière du réservoir.


Refermez et laissez de nouveau le réservoir tampon se remplir.

Attention à bien respecter la fréquence d’entretien et de remplacement des cartouches, quelle que soit votre consommation d’eau. Vidangez le réservoir une fois par semaine.

Schéma d’installation d’un adoucisseur d’eau

Pour aller plus loin et pouvoir vous guider, vous trouverez plusieurs guides vidéo détaillés d’installation des différents modèles, la plupart du temps mis en ligne par les fabricants. Il vous suffit de taper dans la barre de recherche « adoucisseur d’eau installation YouTube ».

Mise en marche

  1. Assurez vous que tous vos raccords soient bien fermés et étanches, surtout le/les bypass.
  2. Programmez la vanne conformément aux instructions indiquées dans le guide d’installation fabricant.
  3. Ouvrez tout doucement la vanne générale d’arrivée d’eau.
  4. Ouvrez un robinet d’eau froide. Puis un robinet d’eau chaude.
  5. Après quelques instants, fermez les robinets et vérifiez l’absence de fuite.
  6. Attendez que le niveau de l’eau dans l’adoucisseur dépasse d’au moins 1 cm le niveau de sel/résine.
  7. Initiez une régénération immédiate en forçant le système au besoin.
  8. Vérifiez que l’appareil aspire l’eau du bac à sel.
  9. Mettez la vanne en position de rinçage rapide. Vérifiez que l’eau entre dans le bac à sel au débit voulu.
  10. Testez ensuite les robinets d’eau et vérifiez au bout d’un moment que l’eau qui en sort est bien adoucie.

Réglages de l’adoucisseur ‘eau

Les adoucisseurs sont préréglés en usine.

Vous pouvez néanmoins modifier ces réglages si vous le souhaitez.

Un litre de résine retient environ 5° TH et il faut 150 g de sel pour le régénérer.
La dureté de l’eau recherchée sortie de l’adoucisseur se situe généralement entre 7 et 12° TH.

A/ Calcul pour le réglage

Dureté nette retenue par la résine = dureté totale avant – dureté souhaitée

Exemple :

Dureté totale mesurée de 45° TH. 
La dureté nette à éliminer par la résine est alors : 45 – 10  (chiffre entre 7 et 12)= 35° TH. 

35° TH /5 ° TH  x 150 g de sel = 7 litres de résine et 1,05 kg de sel.

B/ Calcul pour le volume

Pour connaître le volume d’eau à traiter quotidiennement, multipliez le nombre de personnes par 0,15 m3 (ce qui équivaut à 150 litres).

Exemple :

Dans un foyer de 4 personnes.

4 x 0,15 m3 = 0,6 m3 d’eay à traiter par jour.

Pensez à demander à votre installateur le tarif d’un contrat d’entretien d’adoucisseur.

Selon le modèle que vous aurez choisi, il vous faudra programmer et penser à réaliser des gestes assez simples et faciles à faire pour avoir l’esprit tranquille :

  • faites une régénération manuelle de la résine si votre adoucisseur n’a pas de mode automatique
  • achetez des résines et sels de bonne qualité, avec la norme NF
  • testez la dureté de l’eau régulièrement pour vérifier que les réglages sont bons (la variation de dureté ne doit jamais dépasser 10 %)
  • nettoyez et désinfectez le bac à sels régénérantschanger la cartouche du pré-filtre lorsqu’il prend une couleur ocre, tous les 3 mois environ
  • vérifiez le niveau de sels régénérants tous les 6 mois
  • changez les billes de résine après 10 ans environ

Plus vous entretiendrez régulièrement votre adoucisseur, plus vous assurerez la longévité de tous vos équipements électro ménagers (adoucisseur compris).

Installer un adoucisseur d’eau soi-même ou par un artisan ?

Comme chaque appareil complexe (a fortiori requérant des connexions eau et électricité !), il est toujours préférable de recourir à un artisan pour l’installation.

Un artisan garantira la bonne pose, les bons réglages et vous remettra une facture garantissant que vous avez respecté les bons gestes pour votre assurance, en cas de problème.

Un défaut d’installation peut avoir de lourdes conséquences : accidents domestiques (eau + électricité font rarement bon ménage !), altération de la qualité de l’eau, bactéries, salmonelle, corrosion, dommages sur votre réseau de plomberie, consommation excessive d’eau ou d’électricité…

Par ailleurs, un artisan sera en mesure de vous proposer un contrat d’entretien.

En amont, il saura vous conseiller sur le modèle d’adoucisseur d’eau à acheter pour répondre au mieux à vos besoins.

En plomberie, il faut être particulièrement vigilant sur les normes de sécurité, et par ailleurs posséder les bonnes connaissances et les bons outils. Un plombier chauffagiste ou installateur agréé par le fabricant de votre adoucisseur d’eau vous garantira une installation correcte, avec une garantie et des conseils sur mesure. Il vous fera gagner non seulement du temps, mais aussi de l’argent, en évitant les défectuosités de l’installation.

Prix l’installation d’un adoucisseur d’eau

Demandez au minimum 3 devis à des artisans qualifiés.

Le prix pourra varier grandement d’un professionnel à l’autre (demandez le devis le plus exhaustif possible).

L’installation de votre adoucisseur d’eau, selon le modèle, la technologie, la capacité et l’emplacement, vous coûtera entre 300 et 1200 € en moyenne (soit de 700 à 4000 € matériel et pose comprise).

Diagnostic et dépannage d’un adoucisseur d’eau

La plupart des adoucisseurs sont à contrôle électronique.

Si vous remarquez un défaut de fonctionnement, de réglage ou suspectez une panne, commencez pas faire un auto-diagnostic électronique depuis le panneau de contrôle de l’adoucisseur.

Sur la plupart des modèles, les diagnostics standards seront :

  • Affichage du débit de sortie instantané
  • Affichage du débit le plus élevé mesuré depuis la dernière régénération
  • Affichage du nombre d’heures depuis la dernière régénération
  • Affichage du volume total d’eau traitée par l’appareil depuis la dernière régénération
  • Affichage de la capacité de réserve du système, calculée à partir de la capacité du système, de la dureté de l’eau d’alimentation et du facteur de sécurité

Les codes d’erreur vous indiqueront la plupart du temps :

Diagnostic et dépannage adoucisseur

Lorsque l’adoucisseur met trop de temps pour avancer au cycle de régénération suivant il y a calage du moteur.

Débrancher et rebrancher l’alimentation électrique.

Vérifier que le capteur optique est en place, les fils connectés à la carte électronique.

Vérifier que le moteur et les engrenages sont en état et correctement assemblés, sans déchet ou blocage. 

Vérifier que le piston se déplace librement.

Remplacer/réassembler les différents composants si nécessaires.

Rebrancher l’appareil et observer son comportement.

Si l’erreur persiste, contacter le support technique.

Problème état capteur optique

Le capeur optique ne parvient plus à mesurer la hauteur de remplissage.

Appuyer sur n’importe quel bouton pour supprimer l’erreur.

Ouvrez le capot et nettoyer délicatement le capteur.

Appuyer sur le bouton de régénération pour que le moteur résolve cette erreur.

Si l’erreur persiste, contacter le support technique.

Défaut de régénération

Le système n’a pas régénéré depuis 30 jours.

Lancer une régénération manuelle pour retirer le code d’erreur.

Si la vanne est volumétrique, vérifier que le décompte de l’eau se fait correctement sur l’affichage de la carte.

S’il n’y a pas de décomptage, vérifier le câble de compteur et le fonctionnement du compteur.

Entrer dans la programmation et vérifier que le système est configuré correctement ; que les réglages correspondent à la configuration de la vanne, que la capacité du système est réglée correctement et que le compteur est correctement identifié.

Si l’erreur persiste, contacter le support technique.

La vanne n’a pas pu trouver sa position​.

Vérifier les niveaux de dureté de l’eau et les témoins de saumure et d’évacuation.

Débrancher et rebrancher l’alimentation électrique.

Si l’erreur persiste, contacter le support technique.

​Changer la résine de son adoucisseur d’eau

Les billes de résine de l’adoucisseur vont s’éroder naturellement à force de frotter les unes contre les autres. On parle d’usure mécanique. Leur diamètre va donc se réduire avec le temps, donc la surface de contact avec l’eau pour les échanges d’ions va diminuer. Et par conséquent, l’efficacité de votre adoucisseur avec elle.

Il faudra alors changer la résine de votre adoucisseur, généralement au bout de 10 ans.

Cette opération est assez facile et peu coûteuse.

En revanche, avant ce délai, vous devrez vous assurer que la résine de votre adoucisseur est bien entretenue, notamment désinfectée (attention aux bactéries et salmonelles transmises via l’eau chaude).

La qualité d’un sel de régénération est garantie, s’il est conforme à la norme NF EN 973.

Pas n’importe quel sel pour adoucisseur !

N’utilisez jamais de sel ou gros sel ! Que du sel spécifique, en pastille comprimée !

You May Also Like

About the Author: James roth