quand la maison veut être connectée et intelligente | Renovation-Travaux-Paca


La maison intelligente se démocratise et gagne du terrain. Qu’est-ce que la domotique et comment ça marche?






© 01net.com
Bandeau Rothelec

La maison intelligente: une maison connectée et intelligente

Contrôlez l’éclairage de votre maison avec votre voix, allumez le chauffage du salon depuis votre lieu de travail, verrouillez la porte du garage avec une clé de votre smartphone … fiction. Aujourd’hui, la technologie d’interconnexion de nos appareils se développe très rapidement. La domotique intelligente et les installations connectées et intelligentes deviennent de plus en plus accessibles, même pour les maisons les plus modestes. La mise en réseau de nos appareils électroménagers est devenue plus démocratique, notamment grâce au développement d’Internet et des applications sur smartphones et tablettes numériques. Par exemple, il est possible de connecter votre système de ventilation à votre système de chauffage et de réguler la température d’une pièce au degré près, de n’importe où.






© 01net.com
Maison intelligente: quand la maison veut être connectée et intelligente

Alors, qu’est-ce qu’une « maison intelligente »? Quels avantages la domotique offre-t-elle aujourd’hui? Et quelles sont les évolutions à venir?

Smart home: définir un nouveau concept

Le développement de la «maison intelligente» (ou «maison intelligente») est un phénomène assez récent, né de l’évolution de la domotique depuis le siècle dernier. Dans les années 1970, la domotique a permis de centraliser la gestion de nos équipements domestiques à partir d’un contrôle central. Mais le système est câblé, coûteux et doit être installé par des professionnels. Ce n’est qu’à la fin des années 90 que cette technologie a commencé à se répandre et que les ordinateurs ont été véritablement contrôlés à distance de la maison.

Vingt ans plus tard, la maison intelligente voit le jour: connectée à distance et gérable via des applications ou des logiciels spécialisés, elle est également capable d’étudier le comportement de ses habitants. Ainsi, il s’adapte à votre mode de vie et contrôle le fonctionnement de tous les équipements de manière cohérente. Les appareils intelligents et interconnectés se multiplient rapidement.

À l’origine, la domotique désignait trois domaines principaux: la sécurité, le chauffage et l’audiovisuel. Aujourd’hui, le système domotique peut intégrer d’autres types d’équipements: un réfrigérateur intelligent (équipé de caméras Bluetooth), un pèse-personne ou encore un sauna ou une piscine. Un véritable écosystème connecté se développe dans nos maisons, permettant de répondre facilement aux besoins de chacun. La maison intelligente d’aujourd’hui enregistre et étudie les rythmes de vie de ses habitants, pour s’adapter parfaitement à leurs habitudes. Les capteurs vous permettent, par exemple, de savoir quand allumer ou baisser le chauffage (lorsque la maison est vide, par exemple), ou s’il est nécessaire de monter ou baisser les stores. Gérés avec une précision inégalée jusqu’ici, les appareils garantissent le bien-être et la sécurité de ses habitants.

Une maison connectée, pour plus de confort et de sécurité

Vivre dans une maison intelligente, c’est avant tout pouvoir maîtriser l’environnement avec le moins d’effort possible: il n’est pas nécessaire de se lever du canapé pour tamiser la lumière, par exemple. Mais la vraie rupture de cette nouvelle technologie est d’offrir une gestion particulièrement précise de certains équipements, notamment en termes de sécurité et de chauffage.

Un chauffage plus précis pour économiser de l’énergie

La «maison intelligente» permet d’harmoniser le fonctionnement de tous les appareils qui affectent la qualité du chauffage domestique (thermostats, radiateurs connectés et détecteurs intelligents, etc.). Par exemple, il est possible d’installer des capteurs dans les fenêtres: s’ils restent ouverts trop longtemps, ces capteurs communiquent avec le système de chauffage et les radiateurs se mettent en position antigel.

Les thermostats de radiateur modernes peuvent également être ajustés au degré et leur température peut être contrôlée à distance. Cela leur permet non seulement d’offrir un confort de chauffage optimal, mais aussi d’économiser de l’énergie. En effet, une température réduite d’un degré vous permet d’économiser 7% sur votre facture d’électricité! Grâce au développement des technologies de communication, il est également possible de gérer indépendamment la température de chaque pièce. Elle est régulée depuis une application centrale, depuis chez soi ou loin de chez soi.

Selon l’ADEME, l’utilisation d’un thermostat connecté permettrait de dépenser 25% moins d’énergie en chauffage. Le choix du thermostat à installer est évidemment primordial. Par exemple, il est conseillé d’opter pour une sonde déportée, insérée dans le thermostat à la place du radiateur. Chaque logement a ses propres caractéristiques. Pour vous assurer de choisir le système de chauffage connecté le plus efficace et le plus adapté, il est recommandé de faire appel à un spécialiste.

Sécurité renforcée

La maison intelligente vous permet de connecter et de gérer à distance divers systèmes d’alarme et systèmes de surveillance. A partir d’une simple application sur smartphone ou tablette, il est possible de verrouiller les serrures de certaines portes ou fenêtres, d’allumer ou d’éteindre les lumières pour simuler une présence ou vérifier les marches dans le jardin. .

La mise en place d’un équipement «maison intelligente» est relativement simple: elle implique l’installation d’applications dédiées et d’une box Internet (utilisée comme centre de commande central). Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de faire appel à un professionnel pour installer un simple système de surveillance.

Quelles nouvelles viendront?

Ces dernières années, la maison intelligente a gagné en popularité en France. De plus en plus de maisons existantes sont équipées d’appareils connectés, et les nouvelles constructions intègrent souvent un système domotique dès la conception. Malgré de nombreux développements récents, certains points doivent encore être améliorés.

À la recherche d’un standard d’exploitation commun

La plupart des systèmes connectés ont tendance à fonctionner comme des écosystèmes fermés. Pour gérer les différents appareils, il est souvent nécessaire d’utiliser plusieurs applications (une application pour le chauffage, une autre pour l’éclairage, une autre pour le système d’alarme …).

Pour une utilisation plus confortable et une gestion optimale, des systèmes interopérables sont en cours de développement. Le système Alliance Zigbee permet par exemple de relier entre eux différents modes de fonctionnement, notamment grâce au soutien des principaux fabricants d’assistants vocaux (comme Amazon, Google ou encore Apple). Un protocole unique pour relier tous nos appareils domestiques – tel est le défi des développeurs d’aujourd’hui.

Un coût toujours écrasant

Si les systèmes domotiques simples sont assez bon marché et faciles à installer, la conception d’une véritable «maison intelligente» reste encore assez complexe et coûteuse. Chaque capteur et prise intelligents représente un certain coût, et les objets connectés sont souvent plus chers à l’achat que les équipements traditionnels. L’installation d’un système complet entraîne des coûts pouvant s’élever à plusieurs milliers d’euros. Par conséquent, le plus gros inconvénient de la maison intelligente reste son prix.

Mais il existe des aides d’État pour financer ce type d’installation, notamment en ce qui concerne la gestion du système de chauffage et de ventilation. En revanche, il est indéniable qu’un appareil intelligent et connecté est bien plus efficace et économe en énergie qu’une installation traditionnelle.

You May Also Like

About the Author: James roth