Règlement sur les incendies et les incendies – Maison en bois | Renovation-Travaux-Paca


Lorsque nous parlons de bois de chauffage et de feux, nous disons à première vue qu’une maison en bois ressemble à un barbecue géant et qu’à la première flamme sur les murs de la maison, elle pourrait s’allumer rapidement. Et bien ce n’est pas le cas! Que ce soit pour une maison en bois ou tout autre type d’hébergement, la réglementation est la même pour tous. Une maison doit pouvoir rester debout pendant au moins 15 minutes, ce qui donne aux propriétaires le temps de se mettre à l’abri à l’extérieur.

Chaque élément de construction d’une maison est classé en fonction de sa réaction au feu. On peut donc distinguer 5 catégories d’inflammabilité:

  • M0 = incombustible
  • M1 = ininflammable
  • M2 = difficilement inflammable
  • M3 = modérément inflammable
  • M4 = hautement inflammable

Pour savoir dans quelle catégorie le bois sera placé, nous considérons principalement trois critères. L’essence du bois, sa taille et sa teneur en humidité. Certaines essences de bois brûlent plus difficilement que d’autres, par exemple le bois dur, qui est très dur, aura beaucoup plus de difficulté à brûler que le sapin, qui est un bois plus tendre et moins dense.

Les constructeurs améliorent généralement la réaction de la structure en bois de la maison en utilisant des produits ignifuges par imprégnation, comme un vernis spécial ou une peinture résistante au feu, ou même avec de la mousse isolante qui agira comme barrière de protection. contre le feu Il est également possible d’utiliser, lors de la fabrication en usine, des produits qui pénètrent dans le bois pour transformer les éléments en bois classés M2 (difficilement inflammables) en matériaux ininflammables (M1). Généralement, en cas d’incendie, la structure de la maison n’est jamais la cause. Ce sont plutôt les meubles et les tapisseries qui causent le problème car ils sont très inflammables.

Les principales causes des incendies domestiques sont le mauvais vieillissement des installations électriques et les feux de cheminée. Dans une maison en bois, comme dans tout autre logement, il faut veiller à ce que les conduits d’évacuation des fumées soient correctement positionnés et isolés. Pour un poêle à bois, assurez-vous qu’il est placé à bonne distance du mur et que ce dernier est protégé par une plaque chauffante.

Une attention particulière doit être portée au nettoyage du conduit d’évacuation des fumées car les fumées qui y circulent déposent continuellement de la suie. Cette suie est le résultat d’une combustion incomplète du bois. Dans certaines conditions très spécifiques, la suie peut s’enflammer et provoquer un incendie de cheminée qui mettra votre maison en danger. C’est pourquoi il est obligatoire de balayer les tuyaux de cheminée chaque année. Si une réclamation était déclarée et que le ramoneur n’était pas effectué, l’assurance ne l’indemniserait pas.

Le détecteur de fumée est désormais obligatoire dans chaque maison. C’est un élément essentiel, peu coûteux et salvateur si votre maison en bois prend feu, alors pourquoi pas?

You May Also Like

About the Author: James roth