Tournai: un budget 2021 qui sonne l’alarme | Renovation-Travaux-Paca


Ce vendredi, Paul-Olivier Delannois, maire de Tournai, a présenté par visioconférence le budget de la commune qui sera soumis au vote des conseillers municipaux ce lundi soir.

Ce budget, qui présente généralement une prime de 26 000 €, a donc été nuancé par le maire des budgets qui a sonné l’alarme. « Dans les revers de l’offre, ça fait mal, mais nous allons regarder le bas de laine. Lorsque le CPAS souffre, la Ville doit intervenir. Par conséquent, il y a reprise de la provision de plus de 4,5 millions pour couvrir la contribution au passif du CPAS. Franchement, ce sujet est extrêmement important. Nous avons été informés que toute une série d’impacts négatifs et de sanctions nous seraient imposés. Si les pouvoirs publics ne donnent pas de directive, toutes les communes sont mises à l’épreuve. Nous savons que nous allons, mais nous ne savons pas à quelle vitesse. Dans la vie politique, il y a des choses qui me tiennent éveillé, c’est l’une d’entre elles. « 

Concernant les frais de transfert, qui s’élèvent à 38,3 millions d’euros, on peut citer notamment l’augmentation de près d’un million de la dotation à la zone de police pour un montant de 11,3 millions. Nous continuons à regarder souvent les dispositions que nous avions prises au sein de la zone de police mais il est évident qu’elles ne sont pas éternelles et que nous irons sûrement l’année prochaine, voire l’année prochaine, faire face à des quantités bien plus importantes. « 

Côté service extraordinaire, on retrouve un budget de 75 millions d’euros, dont un montant de 50 millions reporté des années précédentes en raison de Covid où des entreprises ont été fermées. En termes de montant total, 35 millions proviennent de subventions, 35 millions de prêts et près de 5 millions d’actions.

« Les principaux investissements comprennent la construction du centre sportif SATTA à Templeuve (5 millions d’euros), l’équipement extérieur de la piscine Orient (1,5 million), l’étude de la passerelle de l’Arche (400 000 €). » Evidemment, il reste 13 millions pour le projet Tournai Xpo, 15 millions pour le Smart Center et 9,6 millions pour les travaux dans le quartier de la gare, trois projets européens.

De nombreux investissements sont encore prévus, notamment dans les bâtiments municipaux et patrimoniaux (travaux à la Halle aux Draps, adaptation de la salle Maulde, réfection de la salle Mourcourt, etc.), pour le cadre de vie (fourniture et installation de bancs, installation de fontaines à boire, point culminant du Parc Brassens, etc.) ou encore culture et éducation artistique. Pensez également à la somme de 20 000 € pour la création d’un podium musical dans le Hall des Sports. « Un projet lié à la Maison de la Culture pour satisfaire une demande des jeunes en matière musicale ».

Dans le département de Covid, la ville va enfin venir en aide aux jeunes de 18 à 26 ans. « C’est une catégorie sensible au regard des conséquences de la crise sanitaire. Nous veillerons à leur donner un pouvoir d’achat supplémentaire. C’est aussi une population qui a tendance à quitter la ville. Cependant, nous voulons montrer que nous y sommes également attachés. » . Les jeunes de 18 à 26 ans recevront 20 Yars, la monnaie locale de Tournai, qu’ils pourront utiliser dans les entreprises locales.

Enfin, la Régie foncière vendra deux immeubles, vacants et donc non rentables, à savoir la rue Beauregard à Rumillies et la rue de Picardie à Ramegnies-Chin, afin de pouvoir rénover dix logements.

You May Also Like

About the Author: James roth