Yvelines: les jardins du château de Maisons-Laffitte retrouveront leur couleur | Renovation-Travaux-Paca


Côté pile, puis face avant. Lancé en 2016, le projet de restauration du château de Maisons-Laffitte mené par le Centre des monuments nationaux (CMN) entre désormais dans une nouvelle phase.

Après la rénovation de la façade, le pavage de la cour d’honneur et le remplacement de la porte et du portail principal, il s’agit de relancer le parc du château. Dix hectares de jardins et de zones boisées qui ont perdu une grande partie de leur éclat au fil des ans, mais qui ont été entièrement repensés par le paysagiste Louis Benech, sont devenus célèbres pour leur remodelage des jardins des Tuileries en 1990.

« L’état actuel du jardin n’est plus historique, d’autant plus que nous sommes dans une petite partie du parc à l’époque », explique Virginie Gadenne, administratrice du château. L’idée est d’abord de recréer un environnement verdoyant, un espace qui invite à l’intimité et aux promenades. « 

Les travaux préparatoires, qui devaient débuter pendant l’isolement, ont commencé cette semaine avec un personnel réduit, des mesures sanitaires s’imposent.

L’opération vise à la fois à « réduire la fragmentation actuelle du parc » et « à avoir une composition qui permette la perspective », précise Delphine Christophe, directrice de la conservation des monuments et collections du CMN.

D’où l’idée de tremper l’allée centrale, actuellement recouverte de gravier, et de créer un grand pré fleuri au lieu des deux parterres actuels. Il sera bordé de tilleuls disposés en trompe-l’œil « pour donner de la profondeur ».

Il est également prévu de masquer les aspects urbains situés à proximité du bâtiment et « de profiter de tout l’espace disponible », précise le responsable.

Le projet prévoit également les travaux sur l’esplanade, avec la plantation d’une ligne de chênes verts coupés en rideaux le long de la clôture de la clôture et la restauration des deux carrés d’herbe. Mais aussi l’achèvement de la grille d’honneur et le traitement des accès secondaires.

Compte tenu du retard dû au confinement et du rythme des plantations interrompues de façon saisonnière, la fin de ce projet est attendue fin 2021.

D’autres sont déjà programmés: travaux sur la façade latérale de la Seine, récupération de divers éléments structurels, toitures, mais aussi canalisations, car des fuites sont apparues dans le réseau. « Nous commençons également à réfléchir sur l’intérieur du château », a-t-on finalement annoncé au centre des monuments historiques.

Veuillez noter que le Château de Maisons-Laffitte est actuellement fermé aux visiteurs. Les autorités ont donné leur accord pour ouvrir le site, mais celui-ci doit d’abord être visité par le comité de santé et de sécurité du Centre des monuments historiques.

You May Also Like

About the Author: James roth